Un concert chaque dimanche grâce à l'Office du tourisme de Nivelles

NIVELLES C'est la tradition : durant l'été, chaque dimanche après-midi, le carillon de la collégiale envoie ses notes dans tout le centre-ville. Agréable à écouter en ouvrant sa fenêtre, sur les terrasses d'un des établissements de la Grand-Place, ou encore dans le cloître ouvert pour l'occasion. Là, sur des chaises installées par l'Office du tourisme, on peut écouter à l'aise, à l'abri des bruits de la circulation.

Le petit plus dans le cloître, c'est aussi la retransmission en direct, sur une télévision, du jeu du carillonneur qui est dans le clocher. Intéressant pour les amateurs de voir ces carillonneurs réputés, tant belges qu'étranger, donner libre court à leur art. Ce dimanche, c'est Stefano Colletti qui a fait vibrer le coeur de Nivelles. Carillonneur de la ville de Douai, il est aussi professeur de carillon au conservatoire national de cette ville du nord de la France.

Et dimanche prochain, l'OTN accueillera un musicien plus "exotique" : Per Rasmus Roller vient pour la première fois jouer à Nivelles, alors qu'il est carillonneur de la ville de Grenaa, au Danemark. "Il est venu visiter notre carillon l'an dernier, avec tout un groupe de carillonneurs qui venaient de Scandinavie, explique Jacques Sartiaux, de l'OTN. Ils ont tous eu l'occasion de jouer et comme il trouvait que l'instrument était très bon, il a demandé à pouvoir revenir."

Les autres dimanches, ce sont des carillonneurs français, néerlandais et belges (d'Ath, Soignies ou Lierre...) qui se succéderont dans la tour.

Les concerts commencent à 16 h et durent une heure. Et le 19 août, les mélomanes peuvent venir une heure plus tôt puisque la date coïncide avec un des Dimanche de l'orgue. Ces derniers donnent l'occasion d'écouter un organiste à partir de 15 h à l'intérieur de la collégiale.

V. F.OTN au 067.84.08.64

Le cloître, endroit idéal pour écouter les carillonneurs. (VF)