Lîlot verra s’élèver dans un an le plus grand musée archéologique de Wallonie

PATRIMOINE NAMUR Dès l’année prochaine, s’élèvera rue Saintraint le nouveau Musée archéologique de Namur (Man), un projet d’envergure, fort de ses 1.500 m².

Le projet culturel en cours ne consiste pas en un simple transfert. Il s’agit bien de la reconstitution du volume de l’ancien carmel en vue d’y installer les salles d’exposition nécessaires à une muséographie moderne, de pourvoir le musée Archéologique de réserves pour ses collections, de doter le musée Archéologique mais également le musée de Croix de locaux administratifs et de locaux techniques.

Lors du démontage de la chapelle néo-classique, l’entreprise a dégagé la coupole, qui sera sauvegardée et remise en état. Le bâtiment principal à l’arrière, pourvu de trois étages, a été ramené sur deux niveaux et doté de 145 m² d’ardoises photovoltaïques.

L’immeuble jouxtant la chapelle a été démoli et sera remplacé par un bâtiment contemporain, en rupture nette avec le style de la rue, pour marquer l’originalité du lieu. Le bâtiment au fond de la parcelle a été démoli afin de prolonger le jardin.

“Mais ce ne fut pas sans encombres, le début de chantier fut un peu laborieux avec la découverte d’amiante dans les caves de l’immeuble démoli, amenant l’arrêt du chantier”, indique l’échevin Auspert.

“Ensuite, un traitement contre la mérule a également dû être prodigué dans les caves, le rez-de-chaussée et au premier étage du bâtiment principal ainsi qu’à l’intérieur de la chapelle. Suite à différentes réunions de coordination, les espaces existants non utilisés ont été affectés à une cuisine nécessaire à la cafétéria du musée de Croix. Malgré quelques désagréments directement liés à la nature du terrain, on peut se réjouir de l’avancement du chantier.”

A.-F. So.