Me Julien Docquier conseilde la mère

“On est dansle quart-monde”

“C’est une peine très lourde, pour des faits très graves. Mais la mère est quand même surprise. Elle pensait que son mari écoperait d’une peine plus lourde que la sienne, vu ce qu’il a fait en comparaison. […] Nous sommes dans le quart-monde. Certains des faits les moins graves surviennent peut-être dans d’autres familles, où ils sont banalisés.”

Interview > N. P.