93.000

Selon l’Onu, 93.000 personnes ont perdu la vie en Syrie, depuis le début du conflit en mars 2011. Cette semaine, un jeune garçon, vendeur de café en rue, a été torturé puis tué devant ses parents pour avoir, selon ses bourreaux, “blasphémé”.