La ville exposera l'œuvre censurée à Venise

BRUXELLES Censuré par Venise lors de la 53e exposition internationale d'art de la cité lacustre pour ses œuvres visiblement trop osées selon certains - le Vatican peut-être ? Lui qui disposera d'un pavillon officiel -, l'artiste Jacques Charlier a reçu un soutien de poids en la personne de Freddy Thielemans, maïeur bruxellois de son état. Son œuvre, un projet d'affichage baptisé 100 Sexes d'Artistes, ne sera pas exposé à Venise.

Mais bien à Bruxelles. "Choqué par cette censure, j'ai décidé d'exposer les affiches à plus de 25 endroits dans les rues de la capitale de l'Europe et ce, pendant toute la durée de la Biennale de Venise", a-t-il annoncé.

Sept autres villes européennes ont, elles aussi, annoncé qu'elles exposeraient les œuvres de Jacques Charlier à partir du 2 juin. Sur le blog de Jacques Charlier, on apprend que le Vatican prévoit d'exposer un "lavement des pieds, avec projection holographique de Benoît XVI". Du grand art...

M. L.