SES PIRES TRANSFERTS “Celui de Bulykin. C’était une cata. À un certain moment, John van den Brom – entraîneur de l’ADO La Haye – m’a appelé pour demander si je n’avais pas un attaquant en trop. Seul problème  : Bulykin avait dix kilos de trop. Malgré son test assez laborieux à l’ADO, John l’a pris. Il est devenu deuxième meilleur buteur des Pays-Bas et je l’ai transféré à l’Ajax. Même chose avec Triguinho, le Brésilien. Sa femme pleurait toute la journée parce que leur bébé était resté au Brésil. Il n’a pas touché un cuir ici. Mais la saison d’après, il cassait la baraque dans le championnat brésilien.”