Par Eric de Boer

COMMENTAIRE On ne le répétera jamais assez : ce championnat 2013 est complètement fou. Les surprises sont légion de semaine en semaine. Qui aurait cru que Sirault allait faire mordre la poussière à une formation d’Isières en plein renouveau ? Qui aurait misé un cent sur les chances de Terjoden de faire subir à Baasrode, sur son propre Molenberg, le même affront qu’avait réussi Kerksken voici quelques semaines ? Du coup, ces deux résultats font en quelque sorte les affaires d’Acoz qui doit se mordre les doigts d’être passé à côté d’une excellente opération mathématique s’il avait réussi à vaincre Thieulain. Pour cela, il aurait fallu montrer un autre visage que celui présenté en terre leuzoise. Les Canaris, eux, n’en demandent pas tant. Cette victoire est très précieuse dans la course au Top 8. Un Top 8 qui s’étoffe de journée en journée. Entre Acoz (3e) et Galmaarden (10e), il n’y a que cinq points. Il y a surtout quatre clubs qui se tiennent en un point. Terjoden en fait désormais partie…