La Suissesse lâchera, à Bruxelles, son humour mi-charmeur, mi-piquant

BRUXELLES La voix est douce, charmeuse. Le regard, idem. Ne vous y fiez pas. Charlotte Gabris (dites le s), joli brin de fille de 23 ans et toutes ses vannes, ne fait pas dans la dentelle, sur scène.

Nana qui monte en matière d’humour nouvelle génération, la Suissesse a déjà gagné le cœur de l’influent Laurent Ruquier, qui la convie tous les jeudis dans son rendez-vous radio On va s’gêner (écoutable tous les jours sur Twizz), mais aussi de François Pirette, qui en fit l’atout charme de son Belge comme Eddy Show, toujours maintenu sous coma artificiel par la RTBF. Sans oublier qu’elle a rejoint la talentueuse écurie des Kings of comedy.

“J’ai toujours fait du théâtre, depuis toute petite. À la base, je voulais faire un Conservatoire national après mon bac. Mais le hic, c’est que quand je présentais des scènes classiques, les gens se marraient ! C’est là que j’ai pris conscience de mon potentiel comique. Comme l’envie de monter sur scène toute seule me titillait, j’ai écrit un premier spectacle, que j’ai joué en Suisse, pour une seule date. Le début de l’aventure…”

Un trip de six mois aux USA plus tard, où elle était “censée suivre des cours en droit” mais où elle aura surtout “pu découvrir de près la culture du stand-up”, la grande Charlotte met le cap sur Paris, et se braque sur l’humour. Le résultat, quatre ans plus tard ? Un one-woman chaud qui décolle, et prouve qu’au-delà du triptyque Robin-Roumanoff-Foresti, il y a d’autres nénettes poilantes, en France. “Ça fait un peu peur, parce que ça va vite. Mais je suis consciente qu’on n’est jamais installé, dans ce métier…”

Quant à savoir si on a assez de bagage à 23 ans pour tenir une scène pendant 1 h 30, l’humoriste évacue d’emblée. “On a des choses à dire à tout âge. Moi, mon but est d’être sincère. Je ne parle pas de choses que je ne connais pas.”

En plus de son humour anti-convenu, Charlotte peut compter sur un joli minois. Un atout pour remplir les salles ? “Je ne sais pas. Par contre, c’est un avantage, parce que, vu que j’ai un humour assez cynique, ça crée un décalage de me voir sourire, tout de rose vêtue, pour vous causer d’euthanasie !”

Interview > Alexis Carantonis

Charlotte Gabris se produira les 25, 26 et 27/11 aux Écuries de Watermael-Boitsfort (02/672.14.39)

Charlotte Gabris, 23 ans, est un des visages qui montent, en matière d’humour. Vérifiez par vous-même ces 25, 26 et 27/11.