“Je prévois une qualification et Direcçào Brasil”

diables rouges “Après avoir eu un match stressant face à la Serbie, nos Diables ont, néanmoins, su vaincre leur appréhension en engrangeant trois points supplémentaires, le psychique étant un critère fondamental. Je prévois une qualification et Direcçào Brasil et leur fantastique parcours jusqu’en finale, au somptueux Estàdio do Maracana et face aux quintuples champions du monde Auriverde. Mais l’influx psychologique pourrait, cette fois, être en faveur des nôtres car ils n’auraient rien à perdre et, de plus, leur réputation en fonction de leur valeur fait peur. Enfin, le psychique des Brésiliens pourrait leur être fatal car ils furent battus en finale 2-1 en son mythique Maracana, en 1950, par l’Uruguay. Et n’oublions surtout pas que nos Diables ont une revanche à prendre à la suite de leur injuste défaite au Mondial 2002 et le but annulé de Marc Wilmots pourtant logique.”

Marcel P., Uccle

“Zulte Waregem disputera ses préliminaires européens à Anderlecht”

football “Le comité de quartier des riverains du RSCA a appris avec étonnement et stupéfaction que Zulte Waregem disputera ses préliminaires européens à Anderlecht. Les multiples activités du RSCA suffisent déjà à perturber le cadre de vie des riverains. Ceux-ci se seraient donc bien passés de devoir supporter, au sens pénible du terme, un second club. Malgré quelques améliorations, les nuisances liées aux matches de football ne font, hélas, pas encore partie du passé et les matches européens ne sont, malheureusement, pas ceux qui en occasionnent le moins. Dans ce contexte, et quelles que soient les indemnisations perçues par le RSCA et par la commune pour leur acte de courtoisie, ce comité de quartier aurait aimé que la commune d’Anderlecht soit davantage soucieuse du bien-être de ses administrés que des soucis footballistiques de Zulte Waregem.”

Le comité des riverains du RSCA

“Y a-t-il une réelle volonté politique de trouver les coupables ?”

combats de chiens”Comment peut-on les tolérer ? Ces pratiques barbares d’un autre siècle, desquelles les chiens garderont des séquelles à vie, voire la mort dans de longues et atroces souffrances, sont à punir très sévèrement. Pas d’excuse pour ce genre de pratique. Qu’il y ait de l’argent en jeu ou pas. Qu’on regroupe les propriétaires de ces animaux ainsi que tous ces spectateurs avides de sang et de souffrance dans une grande cage et qu’ils se battent. Pourquoi envoyer lâchement des chiens à leur place ? Y a-t-il une réelle volonté politique de trouver les coupables et de les punir ?”

Jean D., par courriel

écrivez-nous

Envoyez votre courrier par e-mail  : dh.courrier@dh.be

SMS et MMS  : 4500