“J’aimerais une presse francophone moins molle”

Flandre “Le stade national à Grimbergen ? Aberrant ! Dans cinq, dix ou quinze ans, la Flandre paiera un dédit à Bruxelles-Wallonie pour avoir tout à dire, comme à Meise. Anderlecht a un entraîneur hollandais qui a osé déclarer : “Avec le flamand et l’anglais, j’ai assez pour me faire comprendre.” Je n’ose imaginer si c’était un entraîneur français qui avait déclaré que le français et l’anglais, etc. La presse flamande l’aurait démoli comme cela s’est passé, jadis, avec Peruzovic. Je ne veux pas la guerre mais j’aimerais une presse francophone moins molle et qui sache mettre le doigt là où cela pourrait faire mal.”

Raymond W., Uccle

“Au moins, Monsieur Duchâtelet est vierge dans ce domaine”

casseroles“Certains supporters du Standard seraient prêts à s’attaquer à son intégrité physique. Où va-t-on ? Ceux-ci seraient capables d’aider le Club, comme l’ont fait, il y a dix ans, les supporters du FC Malinois, alors qu’ils sont les premiers à s’insurger contre les prix de leur abonnement ? Entre parenthèses, les prix des abonnements à Anderlecht coûtent le double. Quant au souhait du retour de D’Onofrio, c’est loin d’être le chevalier blanc avec les casseroles diverses qu’il traîne. Au moins, Monsieur Duchâtelet est vierge dans ce domaine, à défaut d’être un grand naïf dans le monde du football.”

Roger M., Malmedy

“Erdogan me fait penser au Premier ministre canadien”

valeurs “Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan me fait penser au Premier ministre canadien, Stephen Harper. Les deux exercent le pouvoir en cachant leurs véritables intentions idéologiques et antidémocratiques. Le premier aspire insidieusement à une Turquie conservatrice et islamique, le dernier à un Canada conservateur et chrétien. Les deux méprisent les médias et sont opaques. Et ils sont tous les deux portés sur la chose militaire, glorifiant à ce chapitre le passé de leurs pays respectifs. Ils espèrent avoir le temps nécessaire pour faire changer les mentalités. Mais voilà que les masques des deux tombent à peu près en même temps. Ils découvrent leur vrai visage. Espérons que cela fera en sorte qu’ils soient balayés aux prochaines élections.”

Sylvio L., Montréal

“Le Standard fait partie de sa stratégie financière”

Duchâtelet“Je crois que les supporters, les journalistes et un peu tout le monde qui fait des commentaires sur Roland Duchâtelet ont un peu vite oublié qu’il a fait un petit moment de la politique en prônant l’idée d’une allocation pour tous. Ce n’était pas son idée (mais celle d’Écolo voilà bien longtemps) et l’on ne peut pas dire qu’il soit fort gaucho pour proposer cette idée. Pour moi, faire de la politique et avoir un siège au Parlement était son objectif. Et c’était une rentrée financière de plus. Pas parce qu’il en a besoin mais pour pallier ses peurs de manquer quelque chose qu’il estime devoir avoir. Et le Standard fait partie de cette stratégie : “Il y a de l’argent là et c’est pour moi car je suis capable d’être un grand dirigeant.” Et il va vous prouver qu’il en est un ! Malheureusement, il ne sait pas dépenser de l’argent. Il va donc faire comme pour la politique : se rendre compte à un moment qu’on ne l’aime pas ou qu’il a beaucoup plus d’ennemis que prévu ou qu’il s’est fait à nouveau des ennemis, qu’il est rejeté et il partira sans doute. Je propose donc de faire comme pour la politique : ne pas prendre d’abonnement et attendre qu’il ait compris par lui-même qu’il est nul. Le contraire ne ferait que renverser l’idée que le monde adhère à son projet et qu’il est le meilleur.”

Adolphe Henrard, par courriel

écrivez-nous

Envoyez votre courrier par e-mail  : dh.courrier@dh.be

SMS et MMS  : 4500