Elle s’est soldée par cinq blessés

Une spectaculaire course-poursuite s’est déroulée sur l’E411, dans la nuit de samedi à dimanche. Il était 23 h 06 lorsqu’une Mercedes a forcé un barrage douanier à Wanlin avant de prendre la fuite en direction d’Arlon. Les fuyards, trois hommes de nationalité albanaise, circulaient à bord d’un véhicule volé. Pris en chasse par la douane, ils ont quitté l’autoroute à hauteur de Wellin avant d’entrer en collision avec un véhicule de néerlandophones. À son bord, un couple et sa fillette d’une dizaine d’années.

Le choc fut d’une extrême violence. Il s’est soldé par trois blessés graves, dont la fillette, son père et l’un des fuyards, deux blessés légers, et un troisième fuyard en cavale. L’organisation judiciaire s’est très rapidement établie, avec l’arrivée d’une section de recherche et d’un maître-chien. La chasse à l’homme s’est terminée à 1 h 42 par l’arrestation du malfrat, blessé à la cheville et au poignet.

Les ambulanciers de Beauraing ont été appelés pour l’hospitaliser, sous bonne escorte. Le parquet a démenti les rumeurs selon lesquelles l’individu était armé. Il a toutefois refusé de s’exprimer sur la présence d’armes dans la voiture. D’après nos informations, le coffre de l’auto n’en contenait pas.

Cinq ambulances ont été dépêchées sur place pour prendre les blessés en charge et les transporter dans différents hôpitaux. Ils ont dû composer sans l’appui de l’hélicoptère médicalisé de Bra et de ses urgentistes, astreints à leurs 8 heures de repos obligatoires.

Le dossier a été mis à l’instruction. Le parquet doit encore procéder à l’interrogation des trois malfrats. Mais leur état de santé ne le permet actuellement pas.

Nicolas Poës