Sirault “Il nous manque deux points. La blessure à l’aine de Famelart est survenue alors qu’il était en pleine phase ascendante. Il y a aussi la lutte à Galmaarden où j’avais commis l’erreur d’annoncer que nous devions absolument l’emporter.” Compétiteur né, Claude Leleux ne changera pas. “Dans le cadre de la lutte pour le Top 8, ce succès vaut de l’or. Surtout devant notre public où Couteau prend de mieux en mieux ses marques. De toute façon, tout le monde était dedans. Nous avons joué malin et tapé sec.

D. A.