Le triple sauteur du RCB a perdu son statut d’élite par défaut de résultats en compétition

athlétisme

BRUXELLES Seuls les résultats comptent. La règle est connue, mais elle peut être cruelle. Elle l’est dans le chef de Corentin Debailleul qui, face au jury de la LBFA, n’a pu faire valoir un bond à plus de 15,50 m en 2010. D’où une perte du statut élite pour celui qui accumule les titres nationaux et qui continuera à représenter la Belgique en Coupe d’Europe, notamment.

“Râlant, car, dans ce système, c’est tout ou rien”, regrette Corentin Debailleul. “Soit on vous aide, avec un soutien financier, de l’aide médical et des stages, soit on vous jette. Heureusement, mon entraîneur me fait toujours confiance, alors que, via l’ULB, je trouverai une solution pour le suivi médical. Quant au stage, cela reste un luxe. Cela ne devrait donc pas gêner ma progression.”

Car Corentin Debailleul , si son record est toujours fixé à 15,66 m depuis 2009, a bel et bien le cap des 16 m dans les jambes. “Les bonnes impressions que me laissent les entraînements ne se confirment pas en compétition, sans que j’aie une explication à avancer. J’ai, je l’avoue, déjà pensé à arrêter face à ce constat, sachant que les études me prennent beaucoup de temps. Mais j’ai déjà connu pareille situation en 2005, quand j’étais encore scolaires. Je sais comment tout cela fonctionne et ne baisse pas les bras.”

En guise de consolation, Corentin Debailleul devrait néanmoins, si le projet se concrétise, pouvoir bénéficier d’une autre bourse, plus restreinte, de par le fait qu’il défend les couleurs nationales en Coupe d’Europe.

Thibaut Hugé

Corentin Debailleul n’a pu franchir la barre des 15,50 m en compétition en 2010, après avoir porté son record à 15,66 m en 2009 à Nivelles.