Le bourgmestre de Viroinval ne compte pas démissionner mais demande à son groupe d'analyser la situation

VIROINVAL "Je souffre d'une forte dépression nerveuse. C'est une maladie longue et difficile. J'en parle aujourd'hui car j'estime que la population a le droit de savoir." Bruno Buchet, bourgmestre de Viroinval, ne veut plus se cacher. Absent du devant de la scène politique communale depuis cinq mois, il a décidé de s'adresser aux Viroinvalois au travers d'une lettre parue dans le Passe-Partout d'hier. "Pour le moment, je suis sous certificat médical jusqu'à la fin du mois de novembre. Il est difficile de dire quand je serai rétabli. Le suivi médical est assez soutenu."

Par cette lettre, Bruno Buchet souhaite également mettre fin à certaines rumeurs qui circulent dans l'entité. "Certains pensent que j'ai subi des pressions politiques, de la part de Jean-Marc Delizée entre autre, pour que je démissionne. Je dénonce avec force ces rumeurs. Ça m'a fait mal d'entendre ces bruits. Jean-Marc Delizée m'a construit sur le plan politique."

Depuis que Bruno Buchet est absent pour maladie, c'est justement l'échevin Jean-Marc Delizée qui le remplace à la tête de la commune. "Bruno est mon plus proche ami politique. Nous nous connaissons depuis 20 ans", explique l'échevin très ému. "Nous avons fait beaucoup de choses ensemble et c'est triste ce qui lui arrive. Moi, je veux qu'il guérisse et qu'il reprenne sa place de bourgmestre. Je m'occupe de la transition du mieux que je peux et je reste en place pour le moment". Des dires confirmés par Bruno Buchet. "Je demande à mon groupe politique POUR d'analyser la situation d'un point de vue politique. Je sais que cette maladie s'accommode mal avec la fonction de bourgmestre mais j'ai la volonté ferme de vouloir m'en sortir. Il n'est pas question que je démissionne."

Même son de cloche du côté du CDH, qui est dans la majorité avec le groupe POUR. Le soutien au bourgmestre est total. "Nous avons pris acte de la situation il y a déjà plusieurs mois et nous avons beaucoup de respect pour cette situation", intervient Michel Lebrun. "Nous souhaitons bien évidemment qu'il se rétablisse le plus rapidement possible. Les charges du bourgmestre ont été réparties entre les échevins et cela ne pose aucun problème en terme de gestion. Si Bruno Buchet devait démissionner, nous en serions très attristés."

Les marques de soutien devraient affluer dans les jours à venir, de quoi aider le bourgmestre dans sa guérison.

M.Ad.

Le bourgmestre de Viroinval vient d'annoncer à la population qu'il souffrait d'une dépression. (C.Bo.)