Une course de caisses à savon entre écoles provinciales

NIVELLES Maximum 0,25 cm de garde au sol, des freins actionnés par une pédale à pied et agissant sur les roues arrières, un volant pour guider la colonne de direction Plusieurs écoles techniques provinciales ont planché sur l'élaboration de leur caisse à savon, pour la compétition qui les réunissait cette semaine à l'Ipam de Nivelles. Une façon de motiver les élèves en travaillant sur des projets concrets.

Mais il n'y avait pas que cela. A l'intérieur de l'établissement, les élèves des sections électronique et électromécanique présentaient des appareils étonnants de technologie et de savoir faire, comme des robots, une voiture télécommandée équipée d'une caméra dirigeable, une machine capable de trier les Smarties en reconnaissant leur couleur

«Nous avons organisé un forum des entrepreneurs ce matin et ils nous ont rassurés, expliquait le directeur de l'Ipam, Omer Tilquin. Ils ont besoin de techniciens qui ont les compétences que possèdent nos élèves au terme de leur formation. L'enseignement professionnel ne doit pas être l'ultime recours en cas d'échec.»

© La Dernière Heure 2004