SÉCURITÉ INCENDIE Ne l’appelez pas pompier. Vincent, 32 ans, est posté dans un coin de l’allée centrale du site. Il observe le comportement des gens. Comme une vingtaine de personnes, il est chargé de la sécurité incendie. “Quand il fait frais, nous n’avons pas grand-chose à faire. Quand les températures s’élèvent, nous restons vigilants à cause des malaises possibles. S’il pleut, les glissades sont plus fréquentes. Notre service est chargé de la sécurité des personnes.” Il travaille en collaboration avec les infirmiers qui sont au nombre d’une petite dizaine. Les jours de grosse affluence, le site peut accueillir jusqu’à 40.000 personnes. Elles peuvent déambuler en confiance car des anges gardiens veillent sur elles.