La rue de la Montagne reste interdite aux voitures

INSOLITE CHARLEROI On avait déjà vu des feux de part et d’autre d’une voie à sens unique, voici des panneaux d’obligation de direction dans des axes piétonniers.

C’est à Charleroi ville basse que ça se passe, l’incongruité n’a pas échappé au chef de file écologiste du conseil communal Luc Parmentier qui vient d’interpeller le bourgmestre de Charleroi.

Au pied de la Montagne, deux panneaux bleus de direction donnent le choix aux automobilistes de commettre une infraction : ou bien s’engager dans la rue de Dampremy devant eux, interdite aux voitures puisque réservée aux piétons. Ou bien partir à droite dans la rue de la Montagne pour rejoindre la ville haute, au mépris des mêmes dispositions.

Renseignements pris auprès du bourgmestre Eric Massin (PS), des adaptations s’imposent. “L’intention était de réglementer l’accès aux véhicules de livraison dans les horaires prévus”, explique-t-il. Or, ces horaires et le caractère piétonnier des voiries ne sont renseignés nulle part.

C’est promis  : on va y remédier. Selon Massin, cette anecdote illustre la difficulté à concilier les signaux du code de la route aux réalités locales.

En attendant, ne tombez pas dans ces panneaux : la Montagne reste interdite à la circulation, ne vous aventurez pas à l’emprunter sous peine de vous faire sévèrement sanctionner.

C’est la même chose pour la rue de Dampremy.

D.A.

Malgré ces panneaux, la rue de la Montagne est interdite aux voitures.D.R.