L’ex-vice champion du monde 250ccde présentateur à… consultant

TÉLÉVISIONMONTMELO Passé du rôle de présentateur à celui de consultant, Didier de Radiguès apprécie cette nouvelle responsabilité où il est amené à donner son avis d’expert, d’autant plus qu’il est le manager de Xavier Siméon. Souvent présent aux essais, l’ex-vice champion du monde 250cc se plaît beaucoup dans un rôle qu’il apparente à celui d’un professeur. “Pendant les dix ans que j’ai travaillé pour Club RTL, ma tâche consistait surtout à faire vibrer les téléspectateurs avec les problèmes de remise en question que cela implique. Aujourd’hui, en ma qualité de consultant pour La Deux, je joue un peu le rôle de professeur et d’expert. Ce qui me permet d’émettre des jugements sur les différents pilotes, que j’assimile à des élèves sans cesse en progression sur l’échiquier des deux roues, et d’intervenir de manière plus large et plus ponctuelle.”

Un contexte idéal qui lui permet d’évaluer la progression de Xavier Siméon. “Que de progrès depuis l’an dernier! Xavier est beaucoup plus ouvert, plus positif et plus réceptif. En fait, il a compris que tout se passe dans la tête. Capable de faire glisser sa moto sur l’avant et sur l’arrière et de rouler sur le fil de l’équilibre, Xavier grappille, à chaque sortie, des dixièmes qui lui permettent de s’approcher des meilleurs. Il s’amuse et joue avec sa Kalex dans un climat de confiance.”

Le tout avec une maîtrise qui lui a permis de décrocher son premier podium au Mans et de se rapprocher des plus grands. “En côtoyant les meilleurs, il ne peut que continuer à se bonifier à leur contact, entouré qu’il est aussi par un excellent staff. En plus, les informations dispatchées par les ingénieurs qui travaillent en symbiose avec les treize pilotes bénéficiant de la Kalex l’aident dans les réglages de sa moto, notamment au niveau des suspensions et du peaufinage de sa monture. Le reste est une question de pilotage, de finesse et... d’expérience.”

Avec un Didier de Radiguès, excellent dans son nouveau rôle d’expert, et un direct assuré par Pierre Robert, la MotoGP et la Moto2 connaissent une nouvelle aura sur La Deux. Aux commandes des Grands Prix, les deux compères forment un très bon binôme. Ce qui leur a valu des audiences en hausse par rapport à l’année dernière quand on compare les chiffres des deux chaînes pour un dispositif similaire entre janvier-juin 2012 (Club RTL) et janvier-juin 2013 (La Deux). “Les MotoGP sur la Deux ont affiché 89.431 spectateurs pour les cinq premiers Grands Prix de la saison alors que Club RTL affichait 55.945 pour les cinq premiers Grands Prix de l’année dernière !” confie Pierre Robert. “Et j’ai le sentiment que, pour la suite, ces chiffres vont encore grimper ! La RTBF s’est engagée à 100 % pour cette année. À l’issue de celle-ci, mais l’option porte sur deux ans de plus.”

Pour avoir interviewé Xavier Siméon, Pierre Robert a pu constater que notre compatriote évoluait dans un team aux allures familiales. “Le potentiel est là et, si j’osais une comparaison, je parlerais de diamant brut. Il doit, néanmoins, être vigilant pour ne pas se laisser surprendre comme ce fut le cas au Mugello.”

J.-M. V.R.