WALHAIN: Couchie; Nanni, Zecchini, Tshiala, Coibion; Bojovic, Degreef (71e Averna), De Vuyst, Woos; De Roos, Francis.

LA CALAMINE: Dome; Mach, Ochendzan, Farina, Hiligsmann; Chareton, Negrin (81e Miceli), Mutsch, J.-S. Legros (57e Possen); Demarteau (40e Grégoire), G. Legros.

ARBITRE: M. Beaujean.

AVERTISSEMENTS: Nanni, Tshiala, Coibion, Mutsch.

EXCLUSION: 89e Bojovic (2 j.).

LE BUT: 61e De Roos (1-0).

WALHAIN Joseph Lonneux analysait avec sportivité sa première défaite en tant que coach principal de La Calamine: «Le score est logique. Walhain a joué avec un coeur gros comme ça. Son style agressif a payé. Nous n'avons pas répondu dans les duels, en cherchant plutôt le réconfort chez l'arbitre. Mais comme ce dernier laissait jouer...» Ce dont ne se plaignirent pas des Walhinois conquérants. Si les locaux souffrirent en début de partie lorsque Couchie annihila plusieurs essais des frères Legros, ceux-ci prirent progressivement l'ascendant, au point de prendre la seconde période entièrement à leur compte. De Roos, Woos et Francis en faisaient voir de toutes les couleurs à la défense germanophone, qui rompait finalement sur en envoi de De Roos (1-0). Un succès aussi important que mérité que savourait René Hidalgo: «Nous avons souffert jusqu'à la dernière seconde. On aurait dû se mettre à l'abri beaucoup plus tôt. Nous ratons encore trop d'occasions. Pour la première fois en six ans, j'avais mis la pression sur les joueurs avant le match. Ils ont répondu parfaitement. Encore quatre victoires et nous serons sauvés.»

© Les Sports 2006