WALHAIN: Couchie; Woos, Nanni, Zecchini (75e De Roos), Tshiala; Bojovic, Hochstenbach, De Vuyst, Ponthière (46e Vangest), Henri; Averna.

VERVIERS: Jacquemin; Birti, Demarteau, Zerafi, Angelucci; Ipan Mozu, Ernst, Limbourg, Ozdemir (75e Knapen); Raxhon (62e Duthoo), Raets (87e Slupik).

ARBITRE: M. Scimenni.

AVERTISSEMENTS: Couchie, Raets, Ozdemir.

LES BUTS: 1re Raets (0-1), 17e Birti (0-2), 30e Henri (1-2).

WALHAIN Verviers a décroché hier, dans la douleur, ses premiers points de la saison en déplacement. «J'ai cru que mon coeur ne tiendrait pas, souriait, soulagé, Etienne Delangre. Nous avons été enfoncés en deuxième mi- temps. Heureusement, notre première période fut excellente. » Celle-ci démarrait en effet on ne peut mieux pour les Lainiers. Après 26 secondes, Raets, libre de tout marquage, fusillait Couchie (0-1). Mal placés, les Walhinois ne retenaient pas la leçon sur le premier corner visiteur que Birti, esseulé, prolongeait de la tête dans le but (0-2). Une réalisation qui secouait enfin les locaux, jusque-là absents des débats. A la demi-heure, Nanni lançait Henri qui prenait la défense verviétoise de vitesse avant de crucifier Jacquemin (1-2). Les Brabançons entamaient une harassante course-poursuite qui se prolongea toute la seconde période durant. Vangest, Averna, Hochstenbach et De Roos manquaient de peu l'égalisation tandis que Zerafi et Duthoo, sur contre-attaque, loupaient la balle de break. «Je suis très déçu, commentait René Hidalgo. Le ballon ne voulait pas rentrer. Nous jouons bien, nous construisons des jolies phases mais ne concrétisons pas. En outre, nous prenons des goals évitables. Notre positionnement défaillant nous coûte deux buts. » Ainsi qu'une défaite qui plonge un peu plus les Walhinois dans le bas du tableau.

© Les Sports 2005