justice france

Enquête sur les primes en liquideperçues par l’ex-ministre Claude Guéant

Le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert vendredi une enquête préliminaire sur des primes en liquide perçues par l’ancien ministre français Claude Guéant lorsqu’il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur. L’enquête a été ouverte à la suite de la publication le 10 juin d’un rapport d’inspection selon lequel quelque 10.000 euros mensuels, puisés dans les “frais d’enquête et de surveillance” des policiers, ont été “remis” à M. Guéant entre 2002 et 2004. Le parquet de Paris a confié l’enquête, qui vise d’éventuels détournements de fonds et recel, à la Division nationale des investigations fiscales et financières. Lors de la publication de l’enquête administrative, l’entourage de M. Guéant avait relevé que ces sommes ne lui étaient pas destinées mais devaient être utilisées dans le cadre d’un système de “gratifications”, notamment pour les policiers en charge de la protection du ministre Sarkozy.