Un appui téléphonique pour les professionnels de la santé

BRUXELLES Dans le cadre d'un appel d'offre des ministres fédéraux de la Santé publique et des Affaires sociales, lancé au début 2001; des services de santé mentale bruxellois et les services de psychiatrie du réseau Iris se sont associés pour présenter une recherche-action. L'importance du recours aux urgences psychiatriques des hôpitaux a amené les promoteurs du projet à proposer un nouveau dispositif expérimental.

Les promoteurs du projet sont le Service de santé mentale à l'ULB et les hôpitaux du réseau Iris, en particulier le CHU Brugmann et le CHU St-Pierre. Les prestataires de soins de première ligne (médecins généralistes, maisons médicales, gardes hospitalières générales, etc.) sont souvent peu familiarisés avec la diversité des ressources psychiatriques spécialisées et avec leurs modalités de fonctionnement. Or, des ressources en santé mentale aptes à recevoir dans de courts délais des personnes en difficultés existent, mais il faut non seulement les connaître, mais également savoir ce qui peut en être attendu et de quelle manière y faire appel.

C'est sur ces constats que le projet de recherche-action Eole a été construit. L'objectif? Mieux faire face aux situations d'urgence et de crise psychiatrique et psychologique et utiliser au mieux la diversité des ressources thérapeutiques existantes. Grâce à une équipe pluridisciplinaire de cliniciens, les professionnels de la santé confrontés à une situation d'urgence ou de crise peuvent trouver une écoute, un appui et une aide à l'orientation. De 10 h à 17 h, ils peuvent recourir par téléphone à cette équipe afin de pouvoir prendre du recul par rapport à une situation, analyser la demande du patient, obtenir une aide pour répondre adéquatement à court et moyen terme et, le cas échéant, obtenir le nom d'un thérapeute susceptible de recevoir rapidement le patient.

Il ne s'agit donc pas d'une ligne téléphonique destinée aux patients eux-mêmes ou à leur entourage, mais bien aux professionnels de la santé qui souhaitent recevoir un accompagnement professionnel de la part de cliniciens expérimentés. L'équipe est constituée de quatre personnes: une psychiatre, une assistante sociale psychiatrique et deux psychologues.