Adieu Berthe. Une comédie tendre et décalée, mais aussi parfois déconcertante

RÉSUMÉ. Mémé est morte. Berthe n’est plus. Armand (Denis Podalydès) avait un peu oublié sa grand-mère… Pharmacien, il travaille avec sa femme Hélène (Isabelle Candelier). Dans un tiroir de médicaments, Armand cache ses accessoires de magie car il prépare en secret un tour pour l’anniversaire de la fille… de sa maîtresse (Valérie Lemercier). Et mémé dans tout ça ? On l’enterre ou on l’incinère ? Qui était Berthe ?

(((;;

NOTRE AVIS. Avec Adieu Berthe, Bruno Podalydès tente de relever un pari délicat, celui de faire rire avec la mort. En y mêlant aussi le sort des personnes âgées que l’on a tendance à oublier dans leur maison de retraite avec le temps. Le type de sujet casse-gueule par excellence, mais que le cinéaste traite avec une vraie sensibilité et un univers totalement à lui, à la fois décalé et poétique.

Certaines scènes sont franchement hilarantes, comme celle de la visite des pompes funèbres avec le passage en revue des différents cercueils et autres formules de crémation. D’autres sont par contre plus déconcertantes à force de chercher à sortir des sentiers battus. Les différents passages manquent également de liant et on a parfois plus l’impression d’assister à une succession de séquences, plus ou moins réussies, qu’à un tout homogène.

Reste que derrière l’humour, Adieu Berthe pose de vraies questions qui nous interpellent tous. Et bénéficie d’une interprétation excellente, à la fois de Denis Podalydès (le frère du réalisateur), qui confirme son statut de comédien caméléon après nous avoir impressionnés il y a un an en Sarkozy dans La conquête, et Valérie Lemercier, dont l’interprétation lunaire colle totalement à l’univers du cinéaste.

F.S.

Adieu Berthe

Comédie

Réalisé par Bruno Podalydès

Avec Valérie Lemercier, Denis Podalydès

Durée 1h40

Une comédie décalée sur un homme, partagé entre deux femmes, qui doit organiser les funérailles de sa grand-mère. DR