Le président du Ceba Enghien va renforcer son effectif pour rivaliser en N3

BASKET-BALL/R1 PETIT-ENGHIEN La Fédération devrait acter aujourd’hui le retrait de Zwevezele en D3 et donc officialiser la montée du Ceba à l’échelon national. Malgré une 7e place à l’issue de la phase classique et des playoffs perdus contre Natoye, les Kangourous sont parvenus à remplir leur objectif au terme d’une saison à rallonge. “Nous nous étions donné trois saisons pour atteindre la N3. Au bout de la 2e, nous y sommes”, se réjouit le président Daniel Fayt. “Cela faisait douze ans que nous attendions ce retour en nationale.”

Déçus après une saison moyenne, les Enghiennois ont retrouvé le sourire grâce aux nombreuses défections qui les ont propulsés dans la course à la montée. La victoire contre Vilvorde samedi dans l’ultime test-match est venue récompenser leur jusqu’au-boutisme. “Mon cœur battait la chamade dans les dernières secondes, compte tenu de l’enjeu. Mais, finalement, la délivrance fut au bout.”

Le maintien sera évidemment l’objectif de la saison prochaine. Daniel Fayt est conscient qu’il faudra s’activer sur le marché des transferts pour mettre sur pied une équipe compétitive. “Jusque-là, nous ne savions pas dans quelle division nous allions évoluer. Certains joueurs voulaient venir si nous restions en régionale, d’autres si nous montions. Maintenant que nous sommes fixés, nous allons pouvoir travailler pour suppléer les quelques départs et former un noyau capable de se maintenir. Nous ne voulons pas faire l’ascenseur !”

Les premiers renforts sont d’ores et déjà connus. Manuel Sperolini, meneur à l’Essor Charleroi (D2), et Frédéric Marbaix, ailier à Anderlecht (D3), ont tous deux déjà signé chez les Kangourous. Ils remplaceront Benoît Butacchio et Jérôme Duval dans l’échiquier de Frédéric Dereppe. Cette année, les équipes disposent de deux semaines supplémentaires pour faire leurs emplettes, soit jusqu’au 15 juin.

Jacques Chelle

Voilà douze ans que le Ceba Enghien attendait de retrouver l’échelon national. JACQUES CHELLE