Le président de Fayt pronostique un succès lors du derby

FAYT-LEZ-MANAGE Alors que sa formation connaît bien des mésaventures extra-sportives, Oronzo Pupillo, le président faytois ne lâche pas la moindre once de détermination sur le sujet et a accepté bien volontiers de s'entretenir avec nous d'une journée en P 1 qui pourrait valoir quelques surprises.

Braine - Acren: «Aaprès notre sévère défaite de la semaine dernière mon premier pronostic risque de faire sourire mais je crois sincèrement qu'Acren est une formation à prendre pour l'instant. Braine, capable de bien belles choses chez lui, a une belle carte à jouer et pourrait au minimum engranger un point.»

Fayt - Houdeng: «J'ai en haute estime le travail fourni par David Marani chez les Spirou. Il y effectue depuis plusieurs années, avec un effectif local, un boulot remarquable et mérite la place de leader mais dimanche, nous les battrons. Je suis d'ailleurs prêt à offrir à l'entraîneur houdinois le restaurant pour qu'il se console (rires)

Pâturages - Tertre: «Une victoire de l'équipe du cru est tout à fait probable tant le talent y est présent. Pâturages mérite assurément de figurer dans le Top 5 de la série. Cela me paraît donc devoir être difficile pour Tertre.»

Frameries - Saint-Symphorien: «Un nul m'arrangerait bien entre ses deux formatons concurrentes comme nous à la zone de turbulence du classement. Le débat s'annonce toutefois équilibré car les visiteurs disposent d'un noyau de costauds prêts à tout pour ne rien céder.»

Châtelet - Chapelle: «J'ai gardé beaucoup d'amis chez les Tchas et je souhaiterais sincèrement qu'ils puissent ne pas revenir bredouilles mais Châtelet c'est aussi du solide et les choses seront tout sauf faciles pour les jeunes ouailles d'Orazio Schena.»

Lessines - Gilly: «Même si les Lessinois reviennent bien dans le parcours pour l'instant et montreront énormément de coeur à l'ouvrage demain, je vois mal Gilly, une formation aux multiples et importantes possibilités, ne pas s'imposer.»

Estaimbourg - Beloeil: «J'attendais mieux des visités cette saison et, face à Beloeil, une véritable phalange de P 1 où engament physique et volonté ne sont pas des vains mots, je pronostiquerai donc un succès visiteur.»

Havinnes - Soignies: «J'ai connu Rafaele Zarbo, l'entraîneur sonégien, et quelques-uns de ses protégés à l'US Centre, lorsque j'y étais. Le coeur va donc parler ici et même si l'adversaire est difficile à manier à domicile dans un bon jour, Soignies peut rentrer avec la totalité de l'enjeu.»

© Les Sports 2006