Malgré ses 1.003 voix, El Houssien Ghallada est écarté du collège. Au profit de Sofia Bennani. Surprise et amertume

BOULEVERSEMENT ANDERLECHT À tomber de son sus, comme l’on dit chez nous ! Alors que tous les signaux étaient au vert pour que le président de la section CDH, El Houssien Ghallada, grimpe au collège, il en a été dégommé, ce dimanche. Une aubaine folle pour Sofia Bennani, la benjamine aux 27 printemps et 732 incrédules…

“Le CDH n’accepte ni le choix des électeurs, ni l’autonomie de la section”, a réagi l’évincé, sous le choc. “La pilule est très difficile à avaler”, ne s’en cache pas l’agent pénitentiaire du SPF Justice. “Vais-je rester ? Je l’ignore. Une question de principe, aussi.”

Qu’est-ce qui a fait capoter la montée en grade du Cureghemois ? Analyse (plus noueuse qu’un pied de vigne) d’Eric Poncin, secrétaire général des démocrates humanistes : “Un choix, c’est toujours un renoncement. Nous voulions éviter le cumul de mandats et avons fait celui de la jeunesse et de la féminité. C’est la vie…”

Décodage : exit tout à la fois El Houssien Ghallada (1.003 voix) et le député Pierre Migisha (840) ! Et bonjour la (quasi) inconnue au bataillon, Sofia Bennani, 30e du cartel PS-CDH-SPA. Elle forme, au sein de l’exécutif, un duo fémino-orangiste avec Fatiha El Ikdimi, reconduite par le biais de 1.720 votants.

Les interprétations des faits iront bon train. Reste que la version du parti quitte vite la route. Un : la féminisation tombe de la lune. Deux : le boss, Benoît Lut-gen, n’avait-il pas, en personne, asséné la prépondérance du scrutin sur toute considération ? “Ce n’était pas l’unique donnée”, rétorque Eric Poncin.

Autre curiosité : pourquoi avoir fait débarquer Pierre Migisha le long du canal si c’était pour l’envoyer paître - et ce, en dépit d’une non-campagne ? “Il était le premier à vouloir y aller. Il y sera actif.”

Au bout du week-end, le quatuor a signé l’avènement de la jeunette, surprise du chef. Mais en coulisses, circule une “confiance rompue”. Ou une section qui se viderait de sa substance : “40 de ses 65 membres vont quitter le CDH !”, pronostique El Houssien Ghallada. Qui a, plus que vraisemblablement, ruiné ses espoirs en prêchant pour une section propre.

“Il sera conseiller de police.” S’il ne claque pas la porte.

Guy Bernard

Grâce à ses 1.003 voix, ce devait être lui. Jusqu’au revirement dominical. In fine, ce sera donc elle.dr - lecocq

El Houssien Ghallada