LIÈGE C’est amusant. C’est à vingt kilomètres à peine de Liège que Steve Darcis peut préparer Wimbledon. Le Sprimontois a pu élire domicile chez des particuliers qui possèdent un court en gazon. “Nous avons vraiment beaucoup de chance”, nous a-t-il raconté. “Le terrain est dans un état impeccable et les gens sont charmants.” Steve s’entraîne avec Olivier Rochus. Et les deux ont été rejoints par David Goffin, qui traverse une passe difficile alors qu’il a subi une nouvelle élimination au premier tour d’un tournoi, lundi sur le gazon de Halle. “Je ne sais pas si on peut dire qu’il traverse une mauvaise passe. C’est clair qu’il n’a pas fait péter Roland, mais c’était Djokovic en face. Il manque un peu de confiance pour l’instant, mais cela peut tourner très vite. Tout le monde le voyait déjà Top 10, mais cela ne marche pas comme ça. Il est serein. Et dans son entourage, tout le monde est serein aussi. David a clairement sa place dans le Top 50. Il faut lui laisser le temps…”