Michael Bush, à qui on doit les tenues qui ont rendu célèbre Michael Jackson, sort un livre sur ses plus belles créations et se confie

MODE BRUXELLES Son nom ne vous dit probablement rien. Et pourtant, si le Roi de la pop a autant fasciné le monde, c’est un peu grâce à lui. Michael Bush a été, durant 25 ans, au service de Michael Jackson. Son look incomparable, c’est lui qui l’a créé. Au total, entre 900 et 1.100 pièces de mode qu’il a imaginées pour la star ! Devenu au fil du temps son ami, il livre aujourd’hui, sur papier glacé, ses plus belles créations. Avec la conviction que c’est ce que le King of Pop désirait : “Quand Michael était vivant, il parlait toujours de nous en train d’écrire un livre comme celui-ci.” The King of Style : Dressing Michael Jackson est désormais réalité et a été présenté, ce vendredi, par son auteur, créateur de mode, au Hard Rock café de Bruxelles. Avec, comme surprise de taille pour les fans, l’exposition durant 24 heures de quelques-unes des tenues emblématiques de Jackson. L’autre Michael avait, lui, fait le déplacement (“Ce n’est pas la première fois que je viens en Belgique, j’avais déjà accompagné Michael Jackson lors de ses tournées”) pour présenter ses créations…

Vous avez créé pour Michael Jackson des tenues aussi bien pour la ville que pour la scène ?

“Oui. Tout ce qu’il me demandait. Son idée, en tant qu’artiste engagé, était d’être une source d’inspiration pour ses fans. Il ne voulait pas qu’on le copie à 100 % mais qu’on soit inspiré par lui. Il ne voulait pas se promener dans les rues et porter du Versace ou autre. Il voulait ses propres vêtements. Et, de toute façon, c’était le chaos une fois qu’il tentait de mettre un pied dans un magasin.”

Il avait des exigences particulières en matière de vêtements ?

“Il refusait catégoriquement de porter de la fourrure. Il ne voulait pas l’utiliser comme objet de mode, même s’il comprenait qu’on en porte dans des pays où il faisait vraiment froid. Sinon, c’était indispensable pour lui que la matière de ses vêtements soit stretch. Sa couleur préférée était le rouge…”

Était-il pour autant exigeant ?

“Non, pas du tout. On essayait toujours de trouver ce qui allait lui aller le mieux, visuellement. Que ce soit son idée ou la mienne. Il ne donnait pas d’ordre. Et moi je ne voulais pas qu’il porte quelque chose qu’il n’aimait pas à 100 %. C’était quelqu’un de très chaleureux, de généreux. Toujours concerné par les autres, bien plus que par lui-même. Il voulait être certain que tout le monde était heureux, cela le rendait heureux.”

Il vous manque aujourd’hui ?

“Oui. C’est très difficile parce qu’il était si célèbre… Partout où vous allez dans le monde, il y a des traces de lui. Des chansons, des vidéos,... Et moi, j’avais l’habitude d’être avec lui au quotidien. Dans le livre, j’essaie d’expliquer comment était Michael sur le plan humain. Tout le monde pense qu’il était différent... mais non, il avait juste un talent extraordinaire et voulait le partager avec les gens.”

Quelle était sa tenue préférée ? 

“Il disait les aimer toutes mais on a fini par découvrir que c’était la veste qu’il avait portée avec Janet, en 1993, lors des Grammy Awards. C’était une veste blanche, ornée de perles, de style militaire. On a dû la reproduire. Parce que, en accord avec sa famille, c’est cette tenue-là qu’il a portée pour rejoindre le paradis.”

Interview >  Ch. V.

fffdd

Michael Bush a présenté à Bruxelles quelques-unes de ses créations portées par le King of Pop. Demoulin

Du cuir, de l’or : c’est ce qu’aimait Michael Jackson. Reporters