Tadeusz, un Polonais de 46 ans, jugé responsable de ses actes

LIÈGE Tadeusz, 46 ans, est né en Pologne. Dès le premier regard, il ne laisse personne indifférent. En effet, son look est très spécial, puisqu'il s'habille avec des vêtements de femme.

Mais cette manière de s'habiller cache une personnalité étrange.

Le 12 novembre 2003, vers 16 h 15, il arborait des talons aiguilles et un gilet en fourrure qui laissait entrevoir son torse. Il se promenait saoul, dans le quartier de la place Saint-Lambert. Marie prénom d'emprunt , 8 ans au moment des faits, venait d'aller manger un petit gâteau avec sa maman. Elles sortaient d'un grand magasin.

Tadeusz faisait face à la petite fille et se masturbait devant les passants. La maman de Marie a tourné la tête de son enfant pour qu'elle n'assiste pas à ce triste spectacle. Elle s'est ensuite précipitée pour prévenir des policiers afin qu'ils arrêtent Tadeusz.

Le prévenu était aussi poursuivi pour avoir, le 25 juin de cette année, uriné au milieu des bandes de circulation, alors que les voitures l'évitaient.

Les psychiatres ont qualifié le prévenu de psychotique responsable.

Il a déclaré: «Je ne regrette pas et je le referais. D'ailleurs, poursuit le détraqué, Sylvie Vartan se trouve chez moi et elle peut jouer avec mon sexe quand je veux!»

«Je ne sais pas si Sylvie Vartan est chez vous, mais ce n'est pas une raison pour vous masturber devant tout le monde!» s'est exclamé le président.

Le tribunal a condamné Tadeusz à une peine de 8 mois de prison et à 500 € d'amende. Il devra en outre verser la somme de 1€ définitif à chacune de ses victimes.

Tadeusz a accueilli la nouvelle avec un sourire aux lèvres qui a eu le don d'énerver la présidente: «Ce que je dis ne vous intéresse pas? Vous n'aurez qu'à demander des explications à votre avocat.»

© La Dernière Heure 2004