interpellation paris

On a arrêté le possible tueur de Clément

Le principal suspect dans l’enquête sur la mort d’un militant d’extrême gauche décédé après une rixe à Paris a été inculpé hier pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, a-t-on appris de source judiciaire. Le juge d’instruction n’a pas retenu l’homicide volontaire, qualification qui avait été choisie par le parquet dans l’ouverture de l’information judiciaire. Le juge a estimé, au vu des premiers éléments de l’enquête, que le suspect, Esteban M., un skinhead de 20 ans, n’avait pas eu l’intention de tuer le militant d’extrême gauche Clément Méric, 18 ans.