TERJODEN “Non”, s’esclaffait Philippe Gossuin. “Nous ne sommes pas cocus ! Pourtant, notre moral était dans les chaussettes à 12-10. La permutation entre Devos et Sauvage a porté ses fruits. Avant le repos, nous avons profité de la faiblesse de Dasset. Mais à 11-10, 40 à 2, il m’a surmonté. Nous nous étions montrés trop inconstants au rectangle. Par contre, nous nous sommes déchaînés à la frappe à la reprise.” C’était la désolation en face. “Nous avons gaspillé une chance unique”, regrette Kurt Van den Steene.

D. A.