Près de 70 concepteurs de cinq écoles de Mons ont participé à la création du jeu

Le 8 mai prochain, près de 70 jeunes élèves de cinq écoles montoises célébreront le lancement d’un jeu vidéo original et totalement conçu par leurs soins, en collaboration avec Media DJ, le studio Atomic Turtle, Technocité, Fishing Cactus et Numédiart.

Le jeu a été baptisé Jump Kid. Il s’agit d’un jeu en réalité alternée : il se déroule à la fois dans le virtuel et dans le réel. “Il s’agit d’un jeu de type plateforme, où l’on incarne tantôt Saint-Georges, tantôt le Dragon, tantôt le singe du Grand Garde”, explique Caroline Kadziola, coordinatrice.

JUMP KID s’intéresse à l’histoire de la collégiale Sainte-Waudru. Les élèves se sont réparti les tâches de réalisation : l’école du Futur, de Saint-Stanislas et des Ursulines se sont attachés au scénario. Les élèves de Saint-Luc ont réalisé le graphisme et l’Académie provinciale des métiers a travaillé sur le son.

“Pour passer d’une plateforme à l’autre, il faut répondre à une énigme. Et pour répondre à celle-ci, il faut se rendre dans un lieu réel où se trouve un code, que l’on doit encoder pour avancer dans la trame. On aborde ainsi une quinzaine de lieux parmi lesquels la statue de Léopold, le Théâtre royal et le Wauxhall et l’on découvre la ville autrement.”

Le lancement aura lieu le 8 mai au Théâtre royal. Après une ou deux mises à jours, le jeu sera ensuite lancé dans le grand public. Pour le lancement, des tablettes ont été louées. Le jeu sera ensuite disponible sur tablette et smartphones. Le projet a obtenu un subside de la Fondation Roi Baudouin.

F. Sch.