Sa fille a pointé le bout de son nez avec cinq semaines d’avance !

À force d’en entendre parler sans cesse, depuis son deuxième jour de grossesse, ou à peu près, on se disait que Kim Kardashian devait avoir la même période de gestation qu’une maman éléphant (à laquelle elle commençait, d’ailleurs, à furieusement ressembler). Et pourtant, pas du tout : la petite fille qui a pointé le bout de son nez samedi après midi à l’hôpital Cidar-Sinaï de Los Angeles l’a fait avec… cinq semaines d’avance !

Du coup, branle-bas de combat : il a fallu faire vite aux paparazzis américains pour se rendre sur place et squatter la meilleure place devant la clinique…

Vendredi soir déjà, ils avaient toutefois eu la puce à l’oreille : Kanye West, l’heureux papa, avait dû annuler une petite bamboula qu’il s’apprêtait à donner pour le lancement de son nouveau disque, Yeezus. Madame ne se sentait pas très bien et les premières contractions se faisaient sentir.

Le rappeur a donc laissé là les magnums de champagne pour se rendre directement au chevet de Kim. La suite reste mystérieuse, les uns prétendant que l’accouchement – par césarienne – aurait été provoqué, suite à une infection; les autres affirmant que la bimbo a accouché par la voie naturelle, sans la moindre complication.

Ce que les jeunes parents, forcément fous de bonheur, ont, en revanche, confirmé, c’est que le prénom de cette petite fille sur laquelle tous les objectifs seront bientôt braqués commencera par un K. Comme Kim et Kayne, qui ne sont donc pas du tout mégalos.

Un proche du couple aurait encore affirmé que Kim aurait fondu en larmes en voyant son enfant pour la première fois (Non ? C’est dingue…) et que Kanye l’aurait déjà surnommée son porte-bonheur. Des parents comme tout le monde, finalement.

Isabelle Monnart