Un accident prive Namur de sa plus vieille attraction, âgée de 130 ans. Un moment d'histoire au coeur de la Foire !

NAMUR Au moment où la foire de Namur fête sa première semaine d'activité, personne n'aura omis de remarquer l'absence du superbe manège à chevaux de bois de la famille Tissot qui, depuis des temps immémoriaux, était présent, chaque année, au mois de juillet.

Claude Tissot, dit "Marcel", le neveu de la famille établie à Maizeret, nous en a donné l'explication : "Lors du démontage au lendemain du Corso de Jambes, j'ai fait un malaise alors que je me trouvais au sommet du manège. Je suis tombé... et me suis réveillé à l'hôpital !"

Sévèrement blessé, il a été opéré à la colonne vertébrale, souffre de deux vertèbres cassées alors que deux côtes ont perforé ses poumons.

Alors qu'il s'apprêtait, avant-hier, à rejoindre, enfin, son domicile, il regrettait cette absence à la foire : "Mon beau-frère et un camarade ont démonté, comme ils ont pu, le manège à la Pentecôte. Mais il faut savoir que mes aïeuls l'avaient acheté d'occasion et qu'il avait été fabriqué artisanalement en 1875, puis transformé au fil des ans. Il n'y a pas deux pièces identiques et je suis le seul, actuellement, à pouvoir l'installer..."

Deux jours et demi sont nécessaires au montage de cet authentique témoignage du temps passé, "et une demi-journée pour faire reluire tous les cuivres et "rôder" les pignons !" précise encore notre interlocuteur.

Reprendre son activité au plus vite pour les gens

Une attraction que les Namurois - et ceux qui se déplacent dans la capitale wallonne et ses environs immédiats - sont les seuls à pouvoir admirer année après année : "Roulottes et remorques, toujours équipées de pneus à bandages, ne nous permettent pas de nous lancer dans de grandes distances. Pour cela, on devrait remplacer tous les essieux. On se limite donc à quatre fêtes annuelles : Le Corso, la Foire et les fêtes de La Plante et de Wallonie".

Précisément, qu'en sera-t-il en septembre prochain ? "Je ne sais pas. Je vais devoir porter un corset. À 59 ans, je préfère faire une croix sur la saison 2006 et repartir du bon pied, parfaitement valide, en 2007. En tout cas, pas question d'arrêter. Ce carrousel est celui de ma famille. Je suis né dessus, je mourrai dessus !".

Le plus tard possible afin qu'un maximum de monde puisse encore profiter de ce magnifique et rare ouvrage !

Frédéric Zielonka

La Foire de Namur est un peu orpheline cette année. Sa plus ancienne attraction est absente pour raisons médicales. (OLE)