Les bien-aimés. Une comédie pleine de légèreté

RÉSUMÉ. Le destin tient souvent à peu de chose. Dans le cas de Madeleine, à une simple paire de chaussures impayables qu’elle vole à son employeur. Qui vont lui faire rencontrer l’homme de sa vie, Jaromil. Un Tchécoslovaque qui l’emmène chez lui et lui donne un enfant. Un amour perturbé par le printemps de Prague mais aussi les infidélités répétées de l’ingénieur. De retour en France, Madeleine retombe aussitôt amoureuse. D’un militaire. Qu’elle plaque dès que Jaromil réapparaît. Une histoire qui se répétera au gré de leurs amours changeantes.

(((;;

NOTRE AVIS. C’est un ovni que nous propose Christophe Honoré. Sur le ton de la comédie, parfois musicale, il décrit l’insoutenable légèreté d’une grande amoureuse capable d’aimer sincèrement deux hommes en même temps, de traverser l’existence comme si de rien n’était en dépit des guerres ou des conflits personnels. Alors que sa fille, qui a hérité de ses caractéristiques sentimentales, se pose bien plus de questions sur le monde dans lequel elle évolue.

Cette longue fresque sentimentale lui permet d’aborder, sans avoir l’air d’y toucher, les conflits de génération. Avec, d’un côté, l’insouciance des parents qui ont connu les golden sixties et, de l’autre, les angoisses des enfants qui réagissent à la violence ou aux passions de manière plus personnelle, intériorisée.

Une manière un peu simpliste mais fondamentalement originale d’aborder l’évolution de la société et des mentalités individuelles, sans complainte ni morale pesante.

Ce divertissement léger regorge de clins d’œil aux spectateurs, comme le rapport mère-fille entretenu par Catherine Deneuve et sa fille, Chiara Mastroianni. Ou la présence de Michel Delpech, étonnamment un des rares comédiens à ne pas chanter. Voire, pour les plus cinéphiles, la prestation tout en séduction grivoise du réalisateur Milos Forman. Tout cela ne marque pas durablement les mémoires, mais permet de passer un bon moment le sourire aux lèvres.

P. L.

Les bien-aimés

Comédie

Réalisé par Christophe Honoré

Avec Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Ludivine Sagnier, Louis Garrel, Milos Forman, Michel Delpech

Durée 2h15

Ludivine Sagnier joue aussi dans le film.