Take this waltz. Un petit bijou de sensibilité et d’intelligence émotionnelle

ROMANCE TAKE THIS WALTZ RÉSUMÉ. Mariée à “l’homme le plus gentil du monde”, Lou, qu’elle aime profondément, Margot ne peut s’empêcher de craquer pour Daniel, son nouveau voisin rencontré par hasard en voyage. Résister à la tentation n’a rien de simple : Lou ne fait pas toujours preuve des mêmes attentions qu’au début ou privilégie parfois son boulot en cuisine aux gestes tendres de sa femme. D’un autre côté, Daniel ne cache pas sa flamme et lui raconte avec sensualité les scènes d’amour qu’ils ne vivront sans doute jamais.

((((;

NOTRE AVIS. Du bonheur à l’état pur. Voilà comment résumer ce petit bijou de Sarah Polley, actrice (notamment dans Mr Noboby) et réalisatrice à la sensibilité désarçonnante. Elle ne s’encombre ni de morale ni des insupportables clichés américains sur le couple pour décrire avec finesse, sans le moindre jugement, les tiraillements d’une femme sincèrement éprise de deux hommes, mais pour des raisons très différentes.

Comment choisir entre un amour sûr, confortable, heureux, et une attirance très forte mais peut-être sans lendemain ? Et comment ne pas choisir, au risque de tout perdre ?

Par petites touches, la mise en scène très proche des comédiens nous fait pénétrer dans la psychologie la plus intime de Margot, avec ce besoin insatiable de plaire, d’être aimée, de se sentir vivre. Et cela, en sachant parfaitement que “ce qui brille vieillit aussi”.

Impossible, face à des protagonistes aussi attachants, de ne pas sombrer soi-même dans ce dilemme, de ne pas se poser des questions sur ses propres histoires d’amour, ses propres tiraillements entre passion et raison.

Tantôt aérienne, tantôt minée par les doutes, changeante et insaisissable, Michelle Williams rend extrêmement émouvante cette femme-enfant qui aimerait tant rester honnête vis-à-vis d’elle-même et des deux hommes de son cœur, tout en sachant que c’est impossible.

Cerise sur le gâteau, Sarah Polley parvient à filmer avec grâce quelques séquences magiques et même à terminer le film loin des clichés hollywoodiens, avec une infinie subtilité.

Un vrai coup de cœur.

Patrick Laurent

Take this waltz

Romance

Réalisé par Sarah Polley

Avec Michelle Williams, Kuke Kirby, Seth Rogen

Durée 1h56

Le cœur de l’épatante Michelle Williams balance entre deux chics types.dr