Le prix de l'Urbanisme du Brabant wallon le démontre à merveille

WAVRE Trois prix de l'urbanisme du Brabant wallon et 6.200 € ont été décernés par le député permanent chargé de l'aménagement du territoire, Baudouin Le Hardy de Beaulieu.

Le premier prix Rénovation a consacré Hugues de Bellefroid et son architecte Bruno Erpicum, pour le nouveau visage du Garage du Parc, avenue Normande à Genval. La transformation de la station service en immeuble mixte a séduit le jury.

Toujours à Rixensart, le premier prix Nouvelle Construction a été remporté par Olivier Delhaye, propriétaire et architecte pour son habitation de la rue de l'Institut. Une construction qui a su profiter du dénivelé du terrain, puisqu'elle est constituée de deux volumes en décrochement, implantés dans la pente.

«Je désirais démontrer que l'architecture contemporaine est possible en Belgique avec des moyens restreints, précise Olivier Delhaye. Un budget de 200.000 € était en effet prévu au départ et il a été respecté. Enfin, je voulais mettre en place des nouveautés en terme d'équipement de bâtiment et de lumière. Certaines pièces étant partiellement enterrées, nous avons joué avec le dénivelé, afin que chaque niveau ait un accès au jardin.»

L'une des particularités de la maison en ossature bois? «Tout ce qui est inutile comme les couloirs a été effacé. Les pièces sont petites, mais on a l'impression qu'elles sont grandes, car elles ouvrent vers d'autres espaces», précise Olivier Delhaye.

Le deuxième prix Nouvelle Construction a été attribué à Sébastien Dierckx, propriétaire et architecte, pour son habitation située à la rue des Déportés, à Grez-Doiceau. Un jardin habité, dont les volumes courbes enterrés s'intègrent parfaitement dans leur environnement. Enfin, une mention spéciale a été décernée à la famille Denis-Burlet de Chaumont-Gistoux, pour leur maison-boîte inclinée.

© La Dernière Heure 2004