Hockey

Les garçons -16 ans ont ramené l'argent de La Haye

BRUXELLES Ce n'est plus le fruit du hasard... "C'est une superbe continuité", glisse le président fédéral, Marc Coudron. Les équipes nationales de jeunes continuent d'aligner les bons résultats comme les joailliers enfilent les perles. Cette fois, à La Haye, aux Pays-Bas, ce sont les garçons -16 ans qui se sont distingués en décrochant la médaille d'argent du Championnat d'Europe.

"Il s'agit d'une remarquable performance, poursuit le président fédéral. C'est toujours une petite angoisse de voir si nous sommes capables de reproduire les excellents résultats affichés depuis 2004, lorsque ces mêmes -16 ans avaient été champions d'Europe à la surprise générale. Les filles ne furent pas en reste avec leur cinquième place. Si elles avaient été dans l'autre poule, elles auraient peut-être aussi pu monter sur le podium car elles avaient notamment battu l'Espagne en match de préparation."

Le secret de cette réussite remonte à l'investissement effectué par l'ARBH en 2000, sous la présidence de Jean-Claude Leclef, lorsqu'il fut décidé de jouer la carte jeunes en préparant quarante joueurs de la génération 1988 aux tâches futures. Les résultats dépassèrent les espérances avec notamment une médaille d'argent en -18 en 2005, une autre deuxième place en -16 en 2006 et une médaille de bronze en -21 ans, également en 2006.

"Tout cela est très encourageant et très important au niveau sportif. Nous avons gagné beaucoup de reconnaissance, et principalement auprès du COIB, qui a repris le hockey dans son programme ABCD, devenu Be Gold. Notre budget jeunes annuel a pu passer à 375.000 €. Nous avons à l'heure actuelle 6 équipes nationales et 16 équipes interprovinciales, véritable pépinière de talents. Et nous aimerions encore en faire plus", sourit-il.

Marc Coudron sait toutefois que la vraie vitrine pour le hockey sera la participation, pour la première fois depuis 32 ans, de l'équipe A messieurs aux Jeux Olympiques, à Pékin. Sport relativement anonyme dans le paysage belge, il aura une occasion unique de se montrer et de séduire dans le plus grand théâtre sportif au monde.

"Médiatiquement, l'impact sera énorme. Nous avons déjà pu le constater avec l'engouement ressenti du côté flamand suite à notre qualification. Mais nous pensons déjà à la suite aussi, notamment à la Coupe du Monde 2010. Ce qui est positif avec les résultats de nos jeunes, c'est que la base va quelque part s'élargir chez les seniors vu qu'il s'agit de la troisième génération successive qui brille. Alexandre De Saedeleer et John-John Dohmen sont les premiers fleurons. Felix Denayer marche sur leurs traces. Et d'autres, nous l'espérons, suivront. Il faut continuer à travailler, aussi avec les clubs. L'avenir, en tout cas, est très prometteur..."

Serge Fayat

Alexander Hendrickx, auteur de trois buts en finale, fut l'un des artisans du beau résultat des -16 ans belges à La Haye. (Demaret)