La monumentale statue trônera bientôt sur le boulevard de Waterloo

BRUXELLES Le boulevard de Waterloo devrait recevoir, moyennant permis d'urbanisme à encore obtenir, une oeuvre d'art assez monumentale et pour le moins originale. L'Homme de l'Atlantide trônera bientôt majestueusement sur la fontaine du rond-point Cliquet, située sur le terre-plein central du boulevard de Waterloo, à hauteur de la rue des Drapiers.

Cette idée émane de la Commission Artistique des Infrastructures de Déplacement à laquelle Jos Chabert, le ministre bruxellois du Transport et des Travaux publics, a donné accord. Selon la commission, l'oeuvre a été spécialement conçue pour l'endroit choisi. L'artiste, M. Van Soom a remis un avant-projet, qui a donc été apprécié. Il s'agira de placer une statue en bronze, au faîte d'un rocher placé au centre même de la fontaine. Une statue à ce point imposante et haut perché qu'elle en sera visible au-dessus du trafic routier et des véhicules en stationnement.

Il se trouve déjà pour l'instant une fontaine à cet endroit. Mais en fait de pièce d'eau, c'est plutôt une sorte de réservoir en béton d'où l'eau ne jaillit qu'à la belle saison. Ce réservoir en béton sera conservé dans ses dimensions actuelles mais l'artiste a prévu de le parer de pierre bleue. La fontaine, de forme cylindrique, et selon la Région, parfaitement adaptée au rond-point, sera également maintenue en place. L'artiste y logera les pierres bleues `en rangs graduellement décalés depuis le trottoir vers le sommet de l'infrastructure de béton.

Pour mettre en place la nouvelle oeuvre d'art, les services de l'Administration de l'Equipement et des Déplacements devront seulement élargir les fondations. La statue sera entourée de jets d'eau, `afin de simuler remous et écumes. Ces jets seront, en leur centre, munis de faisceaux lumineux dirigés vers le ciel et destinés à valoriser et à signaler l'espace de nuit.´

`L'Homme de l'Atlantide est le symbole visible de tout ce qui se cache sous une énorme quantité d'eau, explique l'artiste, M. Van Soom. Ce monde englouti interpelle notre imagination depuis la nuit des temps. Ce qui m'intéresse est l'ensemble de ce qui n'a pas encore été découvert ou exploité, tout ce qui est primitif, les choses qui n'ont pas encore été visibles pour l'homme. Atlantide, la ville légendaire engloutie dans les profondeurs parle énormément à mon imagination. C'est là que je trouve mon inspiration et que je transforme mon imagination en quelque chose de concret.´ Tout un programme

© La Dernière Heure 2002