The words. Un écrivain devient célèbre avec le roman d’un autre

DRAME THE WORDS RÉSUMÉ. Dans toutes les maisons d’édition où il présente son livre, Rory Jansen reçoit la même réponse : “C’est bien mais il faudrait retravailler un peu l’histoire…” Jusqu’au jour où, de retour d’un voyage à Paris, il présente un tout nouveau manuscrit, complètement différent de tout ce qu’il a fait jusque-là. Une pure merveille. Et un énorme succès aussi bien public que critique. Rory Jansen est désormais un écrivain qui compte. Dont les œuvres anciennes sont désormais publiées. Mais il n’y a qu’un problème : le best-seller n’est pas de lui. Il l’a trouvé dans une vieille mallette achetée en France. Et le véritable auteur se fait connaître.

((((;

NOTRE AVIS. En 1999, Brian Klugman et Lee Sternthal écrivirent ce scénario et le proposèrent à leur ami, Bradley Cooper. Qui accepta. Mais aucun des trois n’avait rencontré le succès et le projet fut postposé pendant une décennie. Depuis, Bradley Cooper est devenu une star mondiale et les deux scénaristes ont rédigé le script de Tron Legacy. Du coup, comme par miracle, les financiers leur ont donné le feu vert pour The words. Basé sur une idée toute simple mais diantrement efficace : celle de l’imposture. Avec toutes les questions qu’elle implique rapidement. Faut-il privilégier la vérité ou le succès ? Peut-on renoncer à l’objectif de sa vie ? Comment parvenir à assumer la déception dans le regard de tous ses proches si l’honnêteté l’emporte ? Et comment continuer à écrire quand on sait que tout peut s’effondrer si le scandale est révélé ?

Loin de prendre position , les deux réalisateurs explorent toutes les possibilités dans ce drame psychologique intense, subtil, captivant, qui vire progressivement au thriller. Plus l’étau se resserre autour de Rory Jansen, plus les dilemmes deviennent angoissants et communicatifs. Impossible de ne pas s’interroger sur ce qu’on ferait soi-même en pareilles circonstances, et avec quels états d’âme.

Au final, ce film offre une belle réflexion sur cette célébrité derrière laquelle tout le monde semble désormais courir, même sans avoir jamais rien réalisé de remarquable. Et c’est extrêmement touchant.

P. L.

The words

Drame

Réalisé par Brian Klugman et Lee Sternthal

Avec Bradley Cooper, Zoe Saldana, Olivia Wilde, Jeremy Irons

Durée 1h36

Bradley Cooper et Zoe Saldana en plein doute : faut-il assumer la supercherie ou avouer la vérité ? REPORTERS