Les élèves de l’école libre de Saint-Vaast ont participé au projet Bosquets

ENSEIGNEMENTSAINT-VAAST Cette semaine, les élèves de l’école libre de Saint-Vaast, à La Louvière, ont participé à un projet environnemental particulier autour de la forêt. Celui-ci est le fruit d’une collaboration entre Goodplanet et Tetrapak. L’initiative était soutenue par le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, Carlo Di Antonio (CDH).

L’objectif du projet Bosquets vise simplement à donner l’occasion aux enfants de parfaire leurs connaissances des choses de la nature. Une vingtaine d’élèves de première, deuxième et troisième maternelles étaient mobilisés pour l’occasion. Mais aussi, leur papa. L’apprentissage s’est effectué sur un mode plutôt ludique.

Parmi les activités réalisées par les enfants, la reconnaissance tactile des arbres. Un “gros câlin” à de grandes plantes, voilà qui rapproche. Il y a eu aussi une marche dite de l’écureuil. Les papas devaient marcher avec un miroir devant les yeux en regardant la cime des arbres. L’école n’a pas hésité à participer au projet. Notamment parce qu’il propose une large panoplie de cours créatifs et ludiques.

Mais qu’est ce que ce Bosquets ? Un projet destiné à rendre les bois et forêts de Wallonie plus accessibles au public. Ce programme éducatif s’inspire d’initiatives similaires développées en Allemagne, en Suisse et dans les pays scandinaves.

“L’immersion en forêt est favorable à l’enfant à plusieurs niveaux : son développement et son autonomie, sa sociabilité et sa créativité”, expliquent les organisateurs.

Ce projet bénéficie en outre de la collaboration de la Direction Nature et Forêts et souhaite établir des partenariats à long terme avec des établissements scolaires. Il s’étend entre 2012 et 2014.

F. Sch.

En savoir plus www.bosquets.be