La Régie des bâtiments a ouvert son siège brabançon au public

NIVELLES Ancienne villa transformée en école puis laissée à l'abandon pendant 20 ans, la construction a étonné plus d'un visiteur, lors de ces journées du Patrimoine. Devenu le siège de la direction Brabant wallon de la Régie des bâtiments, le domaine Tumerelle était pour la première fois ouvert au grand public.

A l'extérieur, le caractère de la villa, que les Nivellois ont connue dans un triste état, a été sauvegardé. Mais une fois entré, la modernité prend le pas. Passerelle vitrée à l'accueil, combles à la charpente préservée mais aménagés en (superbe) bureau paysager, sanitaires dans la cave voûtée, espaces de travail lumineux donnant sur le parc

C'est la Région wallonne qui a sollicité la Régie des bâtiments, estimant que le thème de cette année, Patrimoine et réaffectation, convenait particulièrement pour cette réalisation en terre aclote. Et c'est vrai que le public était nombreux à suivre la visite guidée et à regarder le montage audiovisuel consacré à divers chantiers mené par la Régie.

«Nous essayons de nous présenter en même temps, parce que nous sommes peu connus, explique le directeur, Jacques Godefroid. Et de montrer, au travers de cette réalisation, qu'on peut faire du bon boulot, de la qualité en respectant les budgets tout en étant des fonctionnaires! C'est vrai qu'il y a une image à rectifier: ce chantier-ci, par exemple, a abouti très rapidement. L'achat a été réalisé en 1998, et les travaux ont été effectués de février 1999 à avril 2000. Il suffit d'obtenir les accords à tous les niveaux, et ça roule.»

© La Dernière Heure 2004