La police avait indiqué ne pas disposer "d’indices suffisants" pour engager des poursuites contre le joueur.