Chastel et Wathelet plaident pour des mesures fortes, en 2013 et 2014

BUDGET La râpe à fromage a du souci à se faire. Cette vieille technique budgétaire consiste à faire de petites économies un peu partout. Mais, ce week-end, tant le ministre du Budget Olivier Chastel (MR) que le secrétaire d’État à l’Énergie Melchior Wathelet (CDH) ont signifié que l’heure était aux “grandes” mesures pour l’ajustement 2013 et la confection du budget 2014.

“Pas de petites mesures !”, a lancé M. Chastel dans la DH du dimanche. Étant donné le jumelage des deux exercices, “nous ne parlons que de grandes mesures !”. M. Wathelet a abondé hier dans L’Indiscret (RTBF). “La râpe à fromage ? On ne peut plus faire ce genre de choses.” “Mais sans nous suicider nous-mêmes”, a-t-il jugé. C’est-à-dire sans casser le ressort économique de la Belgique. Enfin, il “trouve normal que les fraudeurs, les pollueurs et les spéculateurs” contribuent davantage à l’effort “que ceux qui travaillent honnêtement”, à commencer par “les petits revenus”.

Qui dit grandes mesures, dit catalogue des horreurs… Il a fait son retour sur la table du gouvernement.

Pour 2013, les 524 millions d’euros nécessaires pour laisser le budget sur les rails “sont déjà trouvés”, nous disait hier une source gouvernementale. C’est sans doute vrai sur un plan technique et comptable, probablement pas sur le plan purement politique.

Parmi d’autres, l’introduction de la TVA sur les honoraires des avocats est envisagée. La vente de quelques biens publics pourrait faire l’appoint si nécessaire. D’autres mesures fortes “et douloureuses” devront également être prises dans la perspective de 2014. Par exemple…

La TVA. Pas forcément en l’augmentant. Mais en modifiant la composition des trois paniers TVA, à 6 %, 12 % et 21 %.

L’exonération fiscale sur les intérêts des comptes d’épargne (fixée à 1.880 euros) a du plomb dans l’aile depuis qu’elle a été condamnée par la Cour de justice européenne.

Il y a enfin les idées récurrentes comme la hausse des accises sur le tabac et l’alcool, la taxe sur les voitures de société (une proposition de la Commission européenne), la suppression d’un jour férié ou de l’allocation de rentrée…

Antoine Clevers