Le gouvernement de République démocratique du Congo (RDC) ne va pas approuver le lancement d'un vaccin expérimental contre Ebola de la firme belge Janssen Pharmaceutica, rapporte De Standaard, vendredi. Il serait "perturbant" pour la population.

Janssen Pharmaceutica dispose d'un nombre suffisant de doses du vaccin expérimental pour vacciner à court terme un demi-million de Congolais de plus contre Ebola - si nécessaire même un million et demi de personnes.

La société pharmaceutique attend le feu vert du gouvernement congolais depuis des mois, mais il pourrait ne jamais arriver. Le ministre congolais de la Santé Oly Ilunga ne semble pas être en faveur du vaccin que la société belge a développé avec la société de biotechnologie danoise Bavarian Nordic avec le soutien financier de l'Union européenne.

M. Ilunga met en garde contre "de nouveaux problèmes de communication et de confiance" au sein de la communauté. Auparavant, il avait signalé qu'un deuxième vaccin expérimental créerait "de la confusion" pour la population et qu'il ne l'approuverait pas.

"Nous restons prêts à mettre les vaccins à disposition si les autorités congolaises estiment en avoir le besoin", déclare Janssen Pharmaceutica.