La Ville de Namur rénove ses écoles : un km de nouvelles toitures

RÉNOVATION NAMUR À quelques jours de la rentrée des classes, l’heure est aux travaux de vacances pour la Ville de Namur qui rénove ses implantations scolaires. Si certains chantiers se poursuivront encore au cours des prochaines semaines ou débuteront tout prochainement, des résultats sont déjà bien visibles.

Avec 23 implantations scolaires dans son giron, le travail ne manque pas pour assurer le bien-être des 5.000 petits Namurois qui fréquentent le réseau communal. Depuis le début de la législature, l’échevin du Patrimoine Tanguy Auspert a initié un programme de travaux visant à améliorer la performance énergétique dans les bâtiments communaux et tout particulièrement dans les écoles communales.

Après le remplacement des chaudières, la ville peut se vanter d’avoir lancé le plus grand plan châssis wallon au profit du patrimoine scolaire. Cette année, place aux toits !

En plus de la poursuite du plan châssis dans quatre implantations, la Ville œuvre au placement de près d’un kilomètre de sept nouvelles toitures, isolées selon les normes actuelles et intégrant des ardoises photovoltaïques sans oublier la pose de quatre panneaux classiques sur quatre autres toitures.

Les écoles de Loyers, de la Court’Echelle (centre), de Salzinnes et d’Heuvy, Wépion, Bouge Moulin-à-Vent, Velaine et Erpent sont concernées. “Par exemple, les travaux de toitures entrepris à l’école de la Court’Echelle permettront de réaliser 5.000 € par an d’économies d’énergie. Pareils travaux d’envergure ne pouvaient être réalisés durant les seules vacances. Mais ils n’empêchent toutefois pas le bon déroulement des cours”, précise Tanguy Auspert.

Par ailleurs, la Ville a décidé d’implanter en 2012 un système de détection-incendie pour toutes les écoles. Toujours en matière de lutte contre le feu, cette année, sept implantations verront leurs bâtiments mis en conformité : encloisonnement de la cage d’escaliers, portes coupe-feu, etc. Au total, en 2011 ce sont plus de 2,8 millions d’€ qui auront été investis dans la rénovation des écoles namuroises.

Anne-France Somers

L’école de la Court’Echelle a bénéficié d’une rénovation de sa toiture. Somers