Vos réponses (16) à notre sondage

Dans notre Brabant wallon

BRABANT WALLON «Je suis ravi pour les fabricants de fromage les fameuses boulettes ou bètchéye comme on dit ici , pour les fabricants de la djote pour lesquels nous avons cette année décerné plus de quatre étoiles et pour les commerçants qui mettent cette spécialité au fromage à leur carte. Il y a une sorte d'émulation qui se crée. On m'a même fait découvrir les raviolis à la djote un délice! qu'un habitant de Feluy va essayer de commercialiser par ici.»

Jean Vandendries, le Grand Bailly de la Confrérie de la tarte al djote, est on ne peut plus content de constater qu'un produit typiquement aclot prenne chaque année de plus en plus d'ampleur dans le Brabant wallon et au-delà. Il est vrai que la confrérie a estimé que le chiffre d'affaires généré par la tarte al djote avoisine les deux millions d'euros.

Toujours est-il que, dans le cadre de notre sondage Dans notre Brabant wallon de mi-mandature communale, 142 de nos lecteurs, de l'Ouest comme de l'Est de la Jeune Province, le désignent comme la spécialité culinaire la plus appréciée. Et ce, devant la tarte au fromage. Même si on y inclut les votes pour la Blanke Doreye de Jodoigne et la tarte au Stofé de Wavre.

Le boudin vert d'Orp a également son petit succès, ainsi que le cochon de Piétrain. Pour l'explication, dans les divers, nous nous sommes permis de regrouper des spécialités qui ne sont pas typiques du Brabant wallon, comme les escargots de Bourgogne, les carbonnades flamandes, les moules ou steaks-frites ou encore le waterzooi. Un lecteur nous a même répondu: «La bonne cuisine française». On en salive rien que de le lire

Enfin, qui dit sondage, dit un vainqueur. Pour avoir répondu la tarte al djote et être tirée au sort, c'est Danielle Dromart, de Jodoigne qui emporte une BD de Choucas. Félicitations.

© La Dernière Heure 2004