BRUXELLES On avait beaucoup parlé, quelques jours avant le dernier Belgique-France, de la possibilité d'accueillir un nouveau Diable Rouge: Steed Malbranque, le médian français de Fulham. Le joueur, repris chez les Coqs en Espoirs mais jamais en équipe A, avait dit qu'il voulait jouer avec les Belges puisqu'on le négligeait dans l'hexagone.

À la fédération, on s'était renseigné, à l'époque, et on avait abandonné la piste puisque, bien que né à Mouscron, Malbranque ne possédait pas la nationalité belge au moment où il avait joué avec les Espoirs français, ce qui était le critère déterminant. «Le dossier s'est arrêté là, explique Aimé Anthuenis. Mais je veux me renseigner sur les nouvelles décisions de la Fifa, tout en restant très prudent, évidemment. Une chose est sûre: l'avenir me semble très ouvert à ce propos. Je pense que dans le futur, la liberté prendra encore plus d'ampleur. Et pourquoi pas, un jour, verra-t-on des joueurs comme Aruna renforcer l'équipe nationale»

© Les Sports 2004