Il y a de gros changements en vue, comme en témoignent les plans du bureau d'architectes sélectionné

HERSTAL C'est un énorme raz-de-marée qui devrait s'abattre sur le centre de Herstal. Il y a quelques jours, un comité d'experts (le jury) prenait position quant au nouveau centre-ville et au bureau d'architectes choisi pour effectuer les travaux. Et comme nous l'avions annoncé dans une édition précédente, quel que soit le bureau d'architectes sélectionné, le changement sera grand.

Le lauréat, c'est SCAHT, un bureau du Luxembourg. Boosté par près de six millions d'euros des fonds européens pour le lifting de la place, le bureau luxembourgeois pourra aisément concevoir le projet.

Circulation arrêtée

C'est le changement le plus apparent : les voitures qui déboucheront sur la place Jean Jaurès via la rue Élisa Dumonceau devront obligatoirement tourner sur la gauche, place Camille Lemonnier, l'objectif étant clairement de rendre le centre aux piétons

En effet, l'espace qui longe l'actuelle maison communale sur la droite sera complètement barré à la circulation et accueillera une rangée d'arbres (voir ci-dessous).

Du changement, il en est aussi question pour la maison communale, qui déplacera ses services dans une nouvelle bâtisse entre le boulevard Zénobe Gramme et la place.

C'est cet espace qui accueillera d'ailleurs l'un des deux parcs. Le premier emmènera en effet les piétons du boulevard vers la place autour de la nouvelle maison communale, en longeant le centre culturel.

L'autre (le parc Browning) reliera la gare à la place en accueillant des cheminements piétons, cyclistes et autres jeux pour enfants.

Un espace vert sera encore aménagé derrière la chapelle Saint-Oremus, tout comme des terrasses rue Jean Jaurès et rue Laixheau.

Côté stationnement, si les parkings situés sur la place disparaissent, plusieurs zones de stationnement verront le jour : 625 places seront greffées sur le boulevard Zénobe Gramme, 250 en place des anciens établissements Browning et encore 300 en sous-sol au niveau du nouveau complexe mixte, face à la place, vers la rue Laixheau.

Marc Bechet

Voici la vue qu'auront les automobilistes qui déboucheront de la rue Élisa Dumonceau. Parcs verts, espaces piétons et parkings supplémentaires sont les mots d'ordre du nouveau schéma. (SCAHT)