Où le comte n'était pas comte, mais vicomte !

SKEUVRE Franquin n'a pas inventé le personnage de Spirou, créé en 1938 par un Français, Rob Vel, et dont Jijé hérita dès la fin de 1940. Le premier Spirou de Franquin date du 20 juin 1946. Mais c'est à lui que l'on doit l'univers Spirou : les Marsupilami (créé en 1952), le personnage du mauvais - Zorglub - en 1959, et, dès 1950, le château de Champignac, avec son comte et son maire.

Longtemps après, dans les années 60, un châtelain du Namurois reçut un courrier d'un ami, dans lequel il y avait une coupure de journal et le dessin du château de Champignac réalisé par Franquin. "N'est-ce pas ton château ?" lui demandait l'ami. La ressemblance avec le château de Skeuvre, dans l'entité de Natoye, était frappante.

De fait, il apparaît que l'épouse de Franquin a passé une partie des années de guerre chez un fermier de Skeuvre et elle avait montré à son époux, en recherche de château, une photo qu'elle avait prise à l'époque où le château de Skeuvre était passablement abîmé. Il avait été incendié par les Allemands le 20 mai 1940 pour n'être restauré d'ailleurs qu'en 1955.

Le château de Champignac est bien le château de Skeuvre. Et le comte de Champignac ? Il a été totalement imaginé par Franquin. L'occupant du château de Skeuvre n'était pas un comte mais un vicomte, le vicomte Le Boucq de Beaudignies, décédé en 2004.

Sa veuve connaît évidemment toute l'histoire : "En 1980, le magazine Spirou avait organisé un concours et la visite du château en était le premier prix. Sauf que personne ne nous avait avertis ! En principe, le château est une propriété privée et il ne se visite pas. Mon mari a quand même marqué son accord en y mettant une condition : que Franquin soit présent. Et il est venu ! Un homme très sympathique qui paraissait ravi d'être là. Un autre dessinateur, Jijé, était présent aussi. Il nous a dit que c'est lui qui avait trouvé le mot Champignac. Simplement, il écrivait le scénario de l'histoire tout en exerçant un travail de surveillant dans une école. Dans le fond, il y avait un tableau avec des champignons."

Il faut croire que les héros de la BD vont chercher leurs châteaux en famille. Le vicomte de Skeuvre est le cousin germain de la propriétaire du château de Cheverny qui a inspiré le château de Moulinsart, chez Tintin. Et la vicomtesse, elle, a une nièce établie à La Jonquière, la ferme familiale de... Michel Vaillant.

Eddy Przybylski

Dans la BD, Fantasio détruit complètement la jolie petite fontaine, au centre de la cour du château. Dans une dédicace au victomte, Franquin s'en est excusé à sa manière. Avec humour... (D.R.)

()

()